Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mère et fils
  • Mère et fils
  • : Les aventures des poussins, racontées par leur presque poule de mère
  • Contact

C'est l'histoire, d'une poule au foyer, de deux poussins, de saucisses, d'Allemagne, de cuisine, de couture, de bilinguisme, de dentiste canon, de chat, de bretzel...en général, c'est une histoire drôle...

Recherche

9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:19

En vrai c'est cake pop, mais c'est plus joli comme ça non?

 

A la demande générale de Lynda, Anne-laure et Delphine, je vais vous raconter mes cakes pop.

 

Des recettes, des méthodes, des photos de folie, vous en trouverez par centaine sur le net puisque le cake pop serait, je cite un truc que j'ai lu, "le gâteau de l'année, celui qui détrône les cup cakes (enfin) et les macarons(mon oeil)"

 

Mais le cake pop dans une vraie cuisine, fait par une vraie ménagère non diplômée et par des loustics de 7 et 4 ans, il n'y a qu'ici que vous le verrez...

 

Bref, le cake pop c'est un gâteau présenté en sucette pour ceux qui ne suivent pas.

 

La base, c'est un gâteau style 4 quart ou gâteau au yaourt que l'on émiette et mélange à un ingredient liant; style fromage frais, nutella, pâte de spéculos.

 

1/J'ai essayé avec un gâteau au yaourt et un quatre quart, c'est meilleur avec le 4 quart.

On peut acheter le gâteau tout fait, mais j'ai une allergie visuelle au gâteau de commerce style 4 quart, madeleine, savane et Cie, je l'ai donc fait moi même et ce n'est pas sorcier:

 

On pèse 3 oeufs (grosso modo 200gr)

on mélange les jaune avec le même poid en sucre.

On ajoute le même poid en beurre fondu.

On ajoute doucement le même poid en farine.

Puis délicatement les blanc en neige;

On enfourne dans un moule à cake pour 45 bonnes minutes.

 

2/une fois le gâteau cuit et refroidi, on l'émiette, à la main ou au mixer, si on agit avec des enfants, à la main c'est plus marrant.

J´ai donné à chacun 1/3 du 4/4 dans un grand saladier, j´insiste sur la taille du saladier, il est important que le saladier soit beaucoup plus grand que ce que vous y mettez si vous voullez que les enfants aient de la place pour leurs mains, ailleurs que sur la table, le sol, votre netbook négligement posé dans un coin....

Si on craint pour le sol de sa cuisine on prend l'option mixer.

DSCN4981.jpg

3/Une fois bien émietté, on ajoute du fromage frais style Philadelphia, j'ai essayé cette fois avec du Philadelphia au Milka, ce n'est pas bouleversant par rapport au Philadelphia classique.

On ajoute petit à petit jusqu'à avoir une consistance permettant de modeler.

Raphael n'a pas participé à cette étape, contrairement à son frère il n'aime pas trop patouiller.

 DSCN4982.jpg

4/On fait des boules, un peu plus petites que des bqlles de ping pong dans notre cas, j'ai même fait des genres de tête de chat, ou des forme de sucettes "plates".

c'est une étape pas facile pour les enfants, Raphael n'est pas parvenu à une seule boule utilisable, mais il a aimé modeler, j'ai récupéré ensuite...

 

5/J'ai ensuite placé les boules au congel pour une dizaine de minute puis au frigo jusqu'à ce qu'Elliot finisse ses devoirs, soit environ une heure.

 

6/J'ai fait fondre du chocolat de couverture, j'ai voulu faire du blanc et du au lait, mais j'ai bêtement fait brûler le blanc.

Un conseil: ne pas aller au grenier chercher du polystyrène pendant la fonte du chocolat au bain marie.

 

7/piquer les boules sur un pic à mini brochette, il existe des batons de sucette en vente sur plein de sites pas évident quand on improvise.

Je me suis débrouillée avec des pic apéritif, et des pic à brochette que j'ai coupé, je n'ai pas eu de soucis, mais je pense qu'il ne faut pas des boules de pâte trop grosses et lourdes.

 

8/Plonger les boules dans le chocolat fondu, je me suis aidée d'une cuillère car je n'avais pas assez de profondeur, les tapoter délicatement sur le bord de la casserole pour oter l'excédent de chocolat.

 

9/tendre les piques aux enfants pour qu'ils les décorent.

Les 2 ont aimé cette phase et je n'ai pratiquement pas eu de pique à décorer moi même (alors que je voulais jouer aussi.)

 DSCN4990.jpg

10/Planter les piques dans un bloc de polystyrène (l'emballage de mon radiateur électrique...) ou les poser dans un verre (moins pratique)

 

Les faire sècher dans un endroit aeré, dehors pour moi, je les garde ensuite dans une boite au frigo ou je les offre, comme ça:

 

DSCN5009.jpg

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Le truc en plus
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 10:36

Ce matin j´avais le moral au fond des chaussettes, on attaque notre 20ème jour sans soleil, Ca n´aide pas.

 

Et puis il y a cette conversation avec Elliot, de bon matin, la brose à dent dans la bouche, au cours de laquelle je me suis rendue compte qu´il avait des préaucupations qu´on ne devrait pas avoir à 7 ans, ca m´a touché et j´ai culpabilisé (pas du fait que ca m´ait touché, du fait de ces inquiètudes).

 

Et puis cette maman au Kindergarten, non seullement elle ne répond pas au bonjour des autres parents mais elle ne salue même pas les puéricultrices,

Elle est une caricature, certe, mais c´est quand même l´esprit de ce Kindergarten, mon petit Kindergarten de Döringplouc me manque...

 

J´ai ouvert mon blog avec l´intention de vous raconter tout ca, et puis j´ai lu le commentaire de Carole qui m´invitait à aller voir sur FB si elle y était.

Ce que j´ai fait, en pestant contre mon ordi qui en plus d´avir des problèmes avec le O, rame et n´affiche parfois que des bouts de pages, faut dire que là, j´étais en plus un chtouille impatiente.

 

Grace à Carole et à son blog, j´ai gagné une tablette Storio pour les enfants, milles merci Carole, tu vas faire de grands heureux, et en attendant de le recevoir, tu fais déjà une grande heureuse.

 

Vais-je reussir à tenir ma langue...va t´on garder ce gros cadeau jusqu´à Noel...

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:33

Il y a des journées qui s'annoncent interminables.

Des journées où l'on regrette presque que l'entraînement de foot soit annulé.

 

Et puis non.

 

Déjà parce que des palmes à crampons, on n'en a pas.

Et puis parce que finalement les enfants sont sages.

 

Oui, carrément.

 

Alors, amies Françaises de France, vous qui avez encore une semaine de vacances humides à occuper, voici une petite idée de bricolage facile à faire avec les enfants:

 

Le truc d'indien:

DSCN4955

Il s'agit d'un bandeau avec de vraies plumes d'indien en papier dessus:

 

Elliot (7 ans) a réalisé la "couronne" seul, je lui ai simplement dessiné les plumes sur les feuilles de couleur.

Raphael (4 ans) a découpé les plumes (pas le tour, juste les coups de ciseaux du milieu), a décoré le bandeau, a mis le Scotch pour tenir les plumes sur le bandeau.

 DSCN4940

Elliot a écrit son nom indien, en code secret (un symbole pour une lettre) ça lui a prit un temps fou, il était hyper concentré, il a donc écrit Elliot-sans-peur. le dernier symbole, à lui tout seul veut dire "Raphael est un idiot".

 DSCN4959

D'après Raphael ce n'est pas un soucis, c'est juste un prénom indien qu'il n'utilisera pas au Kindergarten.

 

L'activité les a occupé une bonne heure, satisfait de l'attention et de l'aide que je leur ai apporté cette heure durant ils ont ensuite joué à peu près sagement et sans moi pendant presque 2h.

 

C'est donc une activité extrêmement rentable.

Malheureusement difficillement renouvellable dès le lendemain.

 

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Le truc en plus
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 17:18

Je ne suis pas forcement une grande fan d´Halloween, mais quand on a 2 jeunes enfants dans la maison et plein de citrouilles dans le jardin, on serait bien bête de s´en priver.

 

DSCN4818

Le grand qui pose avec la corbeille de déchets bio derrière, même pas honte.

DSCN4821

le petit qui pose en pantalon total crado de jardin, même pas honte.

DSCN4824

Le travail des enfants...d´où la poubelle bio à proximité et les pantalons crado.

DSCN4830

Le sourire à la débile, la polaire violette, le blouson sans manche par dessus, toujours pas honte.

 

DSCN4842

Citrouille posant seule, sans présence humaine pour gacher la photo, ca s´arrange.

DSCN4839

Mini citrouille trop mignonne et lutin trop mignon derrière, on relève le niveau des photos précédentes, on y croit à notre Halloween fashion-class.

DSCN4865

et puis non.

 

C´est bon la honte.

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 17:09

Ma maman était là pour garder les enfants abandonnés par un mari en vadrouille en déplacement, je n´avais aucune excuse pour ne pas y aller, à cette réunion:

 Une rencontre entre parents au Kindergarten, pour grignoter et sympathiser histoire de décider en connaissance de cause pour qui nous voterons pour les représentants des parents d´élèves.

 

Je dois souvent me donner des coups de pieds aux fesses pour affronter ce genre réunion, plein d´Allemands qui parlent tous ensembles, en allemand, donc.

 

J´ai enfilé mon blouson sans manche par dessus mon blouson en faux cuir, ça m´a rappelé le lycée.

Ca me permet surtout de retarder le moment déprimant où je vais sortir le vrai manteau d´hiver.

 

Et je suis sortie, mes mini quiches sous le bras dans le froid glacial de la nuit automnale, regrettant de ne pas avoir encore sorti mon manteau d´hiver.

 

Avec mes 2mn35 de retard je suis arrivée la dernière et me suis assise aussi discrètement que possible sur les chaises d´enfants mises à notre disposition.

 

Au début j´ai reussi à suivre, j´étais concentrée, la salle silencieuse, les instits ont parlé d´une voix forte, dans un Allemand correct.

J´ai appris que la randonnée en forêt qu´à faite Raphael la semaine dernière, au cours de laquelle il a trouvé un trésor était en fait une excursion à la carrière voisine.

Ce qui explique le cailloux dans le sac à dos (trouvé dans la forêt d´aprés mon mythomane préféré).

Je n´ai pas osé dire qu´à la maison il raconte que les 2 Sylvia et Renate (les "instit") passent leur temps en maillot de bain, que même dehors elles n´ont pas besoin de gilet, et tout ca avec beaucoup d´applomb et de détails...

 

Après grosso modo 15 mn et 6 sortes de roulés à la pâte feuilletée ingérés j´ai commencé à ne plus sentir ma fesse droite.

Ca compensait la gauche dans la quelle un lutin malintentionné jouait de la guitare avec mon nerf sciatique.

 

J´ai commencé à me tortiller dans tout les sens, tel un enfant hyperactif, j´ai bien vu que la Sylvia à lunette me regardait de travers.

 

Les parents ont commencé à parler, je me serais bien laisser porter par le brouhaha germanique et surtout bavarien si je n´avais pas eu si mal au dos...

 

Je n´ai plus rien compris, j´ai commencé à avoir drôlement envie de rentrer chez moi, regarder Desesperate sur la 6.

 

A un moment ça parlait d´horaire et de date pour le défilé de la St Martin alors j´ai levé la tête de l´assiette de gâteau et j´ai demandé poliment à la Sylvia sans lunette de me ré expliquer l´affaire...

 

Après 2 heures de torture sur chaise d´enfant je suis rentrée chez moi, sans passer par la salle de sport dans laquelle avait lieu le vote pour les parents d´élevés,

je n´avais même pas compris les noms de ceux qui se présentaient.

 

Des fois, en Allemand, j´ai l´impression d´assurer et d´autre fois, je me sens juste comme une grosse quiche sourde.

Mes appareils auditifs me manquent, la langue française aussi, surtout.

 

Pour les appareils, ca va s´arranger...pour la langue, en revanche... 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 12:30

Sur le chemin du Kindergarten:

 

Moi:"Raphael, tu es une fripouille!"

Lui:"C´est toi la fille poule. Moi est un connard"

Moi:"gloups"

Lui:"et moi fait coin coin"

Moi:"ouf"

  DSCN4804.jpg

Petites précisions:

On travaille sur le Moi à la place du je mais rien à faire, ca ne rentre pas.

Et son audition a été contrôlée, aprés un examen qui m´a causé bien du soucis, il semble que finallement tout aille bien.

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 17:02

Ce matin nous nous sommes levés et préparés en vue de se geler les miches sur le bord d'un terrain de foot.

 

Finalement, il ne faisait vraiment pas un temps à mettre un petit footballeur dehors, le match a été annulé et nous nous sommes trouvés lavés, habillés, nourris à 9h du matin avec tout une journée pourrie à occuper.

 

Voyez plutôt:

DSCN4891.jpg

(Coralie, c'est mon jardin, au fait...)

 

Le temps était plutôt idéal pour aller acheter un radiateur pour mon coin bricolage et dépotoir du grenier.

 

Que les mômes réclament n'importe quoi dans les magasins, ce n'est pas nouveau, que l'on y cèdent en revanche, c'est plutôt rare.

Une chose en entraînant une autre, nous sommes ressortis du magasin avec un radiateur, de la ficelle, de la bouffe pour les goinfres chats, et 2 poses plantes à roulette.

 

J'imagine qu'il n'est pas évident pour tout le monde que ce sont les poses plantes à roulettes que nous avons acheté pour les enfants...

 

Après 2 mn de jeux, Elliot a trouvé que ça faisait quand même super mal aux fesses et avant qu'il bricole un truc lui même et me bousille son oreiller, j'ai fait ça:

DSCN4904.jpg

 

 

(oui, il a du mal à sourire sur commande...)

 

J'ai collé sur la planche, du carton puis de la ouate à coussin et j'ai agrafé le tissus sur le dessous.

Il est maintenant tout à fait impossible d'y poser une plante verte, les fesses des enfants, elles m'en sont reconnaissantes.

 

Une autre qui est reconnaissante c'est Birbel, puisque ceux qui ont suivi l'article, se demandent ce que j'ai fait de la ficelle (si je n'en avais rien fait, je ne l'aurais pas signalé, n'est-ce pas mon cher Watson)

 

C'est que devant les arbres à chat nous avons hésité 30 secondes, c'est grand, c'est cher et c'est moche, mais notre petite sauvage, elle a un grand besoin de se défouler ailleurs que sur nos jambes, nos mains, ou notre vieille Agrippine.

 

Je lui ai donc fait une chaise d'activité pour chat, non, non, on ne rigole pas, je vais peut être déposer le brevet...

DSCN4899.jpg

Voila, 4 euros de ficelle, je vais peut être en ajouter histoire de finir le dossier.

J'avais déjà la chaise qui traînait dans le grenier, ainsi que des chutes de moquette.

C'est un peu moche quand même mais ce n'est ni encombrant ni cher...on fait ce qu'on peut, et je ne suis pas peu fière de moi.

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 10:17

4 ans après les premiers au revoir sur les quai de gare, je me suis endurcie et je me pleure plus sur le chemin du retour.

 

Il reste toujours la boule dans la gorge, mais je sais bien qu´elle va passer, que dés l´heure du déjeuner et le retour des enfants ça ira mieux.

 

Il faut prévoir quelque chose à faire ce jour là, aujourd´hui j´ai mis un peu du futilité dans mon monde de brute et je me suis achetée des chaussures.

Belles, chaudes et confortables, ce que je n´avais pas trouvé samedi en faisant les boutiques avec ma maman.

 

Elles sont rouges, c´est idéal pour attendre Noël et nos prochaines retrouvailles.

DSCN4844.JPG

Ma maman est repartie par le train de 8h49, le froid est arrivé hier, les citrouilles sont sculptées, mon blog va avoir 6 ans, il est temps de se remettre à bloguer.

 

Pour ne pas perdre ce lien.

Transfrontalier.

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 20:08

...mais j'peux point.

 

Je suis empêchée par une force supérieure.

 

J'en vois 3.4 qui lèvent les yeux au ciel en se disant "V'la la mère Ingals qui se la joue femme au foyer débordée, elle n'a que ça à faire de ses journées, de bloguer..."

 

D'autres qui ont vu la photo sur FB (trop trop mignon choux soi disant passant, du coup, je la remets):

DSCN4731.jpg

se disent "V'la Brigitte qui nous pompe l'air avec sa bestiole, c'est pas un môme quand même, elle n'a qu'à la ranger dans le placard sous l'escalier."

 

Bah non, tout faux les filles...UNE FORCE SUPERIEURE JE VOUS DIS.

 

Un truc de ouf comme dirait ma copine Dani.

 

D'abord y'a eu cette partie de tennis escalier.

C'est moi qui ai eu l'idée, trop fière j'étais.

 

Elliot a eu des raquettes de pingpong.

Moi, ça ne m'emballe pas tous les jours d'aller jouer avec lui devant l'école où il y a des tables, alors je lui ai suggéré de jouer dans l'escalier, qui se chargerait de renvoyer la balle, comme ça:

 DSCN4679.jpg

En prenant les photos, je pensais déjà à mon article, il est était mentallement pratiquement prêt.

 

Puis nous sommes allés cherché Raphael au Kindergarten et les enfants ont joué sans que je fasse trop gaffe pendant que je préparais le déjeuner.

Et tout d'un coup, le gros boum du môme qui tombe dans l'escalier, les 15 secondes interminables avant les pleurs...

Je n'avais pas précisé que le tennis escalier se joue seul parce que pour celui qui est en haut et qui tente de renvoyer la belle c'est très casse gueule...

Une peur bleue pour tout le monde, un bleu, justement, en forme de marche sur la poitrine de Raphael, et une maman plus très fière de son idée.

 

Ensuite il y a eu cette belle soupe party:

 DSCN4640.jpg

Je le voyais déjà mon article, ma recette de soupe au potiron et les astuces pour la faire manger aux Raphael récalcitrants.

 

Sauf que la soupe, après l'avoir photographiée, il a fallu la manger.

Enfin la jeter parce qu'immangeable, je ne sais pas ce que j'ai fait, limite je soupçonne les gosses tellement elle était salée.

On a sorti les toast, le fromage et je n'ai plus eu envie de poster ma recette.

 

Rebelote ce soir, une belle soupe de courgette, et avec des restes de pâte feuilletée j'ai fais des étoiles au sésame, cherchez pas, y'a pas de photos, j'ai pas eu le temps.

 

Je le voyais déjà mon article sur comment en mettant du ludique dans l'assiette on fait manger de la soupe aux Raphael récalcitrant (parce que tout le monde a chez soi un Raphael récalcitrant, n'est-ce pas?)

 

J'ai donc posé un petit bol sur une assiette, les étoiles au sésame tout autour et je me suis levée pour chercher l'appareil photo.

Un bruit de vaisselle qui s'entrechoque, 15 secondes interminables et les hurlements, la soupe était bouillante, Raphael en pyjama, pas de drame, mais un gros gros bobos et une excuse d'enfer pour ne pas manger la soupe, et se gaver d'étoiles au sésame, je lui ai même donné les miennes tellement je m'en voulais d'avoir posé devant lui une assiette aussi chaude.

 

Voila, une force supérieure, une malédication, qui s'en prend à mon blog, et à mon Raphael récalcitrant aussi pas mal...

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 18:31

Voici Birbel, notre chanceuse nouvelle petite chatte.

DSCN4713.JPG

Elle est pour le moment plutôt sociable et s´endort sur les genoux pourtant rarement immobiles de Raphael.

 

Nous espérons qu´elle a le coeur solide et le sens de l´humour, en tous cas elle a la tête bien visée au corps puisque Raphael l´a déjà soulevée par le cou...

 

Son prénom, contre toutes attentes, a été trouvé par Raphael, il s´agit en fait du surnom qu´il a donné à sa grand mère paternelle sans que l´on en connaisse l´origine.

Nous espérons que cela permettra à la belle mère d´en être débarrassée.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article