Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mère et fils
  • Mère et fils
  • : Les aventures des poussins, racontées par leur presque poule de mère
  • Contact

C'est l'histoire, d'une poule au foyer, de deux poussins, de saucisses, d'Allemagne, de cuisine, de couture, de bilinguisme, de dentiste canon, de chat, de bretzel...en général, c'est une histoire drôle...

Recherche

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 22:22

La semaine dernière, après une journée de gastro éclair, j´ai soudainement eu envie de Pâques.

 

Plutôt que de reprendre le kilo perdu à la sueur de mon front, au sens propre, j´ai préféré aller trainer du coté de Bamberg afin d´acheter avec Raphael les branchages de notre arbre de Paques annuel.

 PA260137.jpg

Bamberg, c´est joli, trés joli même, classé par l´Unesco, et de surcroît doté d´un joli marché chaque matin.

Et de boutiques qu´on ne trouve même pas dans le centre-bourg de Döringstadt, évidement, et qui permettent de se réfugier lorsque le froid de cette fin d´hiver nous balaye les oreilles non couvertes du bonnet oublié.

 

C´est au rayon parfumerie du grand magasin de la ville que nous étions lorsqu´une femme nous a remarqué, moi parfumant des allumettes de papier blanc et Raphael refaisant le déco de la partie moins d´un mètre de haut du rayon.

  PA260138.jpg

J´ai cru que c´était une vendeuse qui venait me conseiller/surveiller/réprimander parce qu´elle n´avait pas de manteau, mais sans doute l´avait elle laissée au vestiaire.

Une femme d´une soixantaine d´année au visage sympathique mais totalement inconnu, contrairement à son germanique postérieur qui lui commence à m´être personnellement bien connu...bref.

 

Aprés s´être excusée une dizaine de fois de me déranger en plein shooping, elle m´explique qu´elle a reçu une lettre en Francais qu´elle ne peut comprendre.

Que justement la lettre, elle l´a sur elle parce qu´elle avait rdv avec une amie d´amie parlant français qui lui a finalement posé un lapin, si j´ai bien tout compris.

 

Elle se propose de m´offrir un café et un jus d´orange à Raphael au restaurant cafet´ du grand magasin si j´ai le temps, l´amabilité, la gentillesse de lui traduire ce courrier.

 

La restaurant est à l´étage, il y a un coin- jeux pour Raphael, je prendrais bien un café, je ne suis pas sûre de réussir à traduire mais j´ai mon dico de poche dans mon sac à main, alors...j´accepte.

  PA260141.jpg

A la place du courrier officiel, à entête de je-ne-sais-quoi, tapé sous Word et affranchi par une machine que je m´attendais à déchiffrer, c´est une vieille lettre, un peu jaunie et abîmée.

Sur l'enveloppe une Marianne en Francs me surprend.

 

D´un signe de tête la femme aux larges fesses m´incite à ouvrir l´enveloppe déjà décachetée.

 

Je survole ce courrier remplis de mots qui ne me regardent pas avec un certain malaise, jusqu´à ce qu´à la signature, je manque de m´évanouir.

 

Je me demande combien d´entre vous on cru à ce récit, parce que tout ça est faux, même les photos datent de novembre...c'est juste que je n'ai pas grand chose à dire.

 

En fait, sur 8 jours d´absence, j´en ai passé un à vomir, un à soutenir mon Elliot qui vomissait, un 3ème à laver le linge sur lequel/ avec le quel nous avions vomi.

 

Je me suis déguisée en chat transpirant pour un carnaval, mais j´ai raté celui du lendemain, pour lequel j´avais prévu d´être un Bavarois moustachu.

 

J´ai regardé la bouche stupidement entrouverte des flots de mer noire, emporter des maisons, des voitures, et de hommes, surtout des hommes.

 

J´ai relu un gros bouquin,qui m´a donné envie d´écrire cette petite histoire.

 

J´ai raté des macarons pour la visite de la famille H from Munich, alors j´ai recommencé.

Puis nous avons eu l´adorable visite de la Famille H from Munich.

 

P3130059.jpg

(Caroline, encore merci pour tes cadeaux, Elliot a adoré peindre, le soir même!)

 

J´ai raté 2 pains, et réussi une jolie poule en tissus à pois, préparation des décorations de Pâques obliges... mais je n'ai pas fait mon arbre.

 

J´ai profité du soleil et de la douceur de la fin de la semaine dernière, aussi.

 

J´ai écouté Raphael prononcer sans faute son prénom, après des semaines entraînement, et l´annoncer fièrement, aux dames du Kindergarten, à son papa, à la voisine, à la caissière du supermarché.

 

Je me suis dis 2 soirs de suite qu´après une certaine heure, ça serait chouette de pouvoir m'éteindre un peu le cerveau/et/ou les ronflements de son voisin de King size bed...

 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 20:22

A force de publier des photos superbes de macarons délicieux, j'ai eu peur que certaines de mes lectrices se sentent perdues et ne reconnaissent plus la Mélanie d'autrefois.

 

Celle qui nourrisait ses enfants avec de la purée en poudre, qui dinait d'un sache de Curly sitôt son mari en déplacement, qui chassait sa belle mère à grand coup de gateau au yaourte immonde ou qui manquait de repeindre la cuisine en faisant de la compote...

 

Rassurez vous, elle n'est pas bien loin, tenez la voila qui arrive, tout juste rentrée de Burg** K**.

 

 

Enfin bref...

 

Ma copine Dani, celle là même qui avait eu le malheur de me prêter sa cocotte minute, n'a même pas eu peur de me prêter sa machine à pain.

 

Après de jolies réussites, avec des préparations toutes faites où qu'il faut juste ajouter de l'eau et appuyer sur le bouton, j'ai voulu, ce matin, faire du pain de mie.

 

P3060149.JPG

Je sais...avec la petite fumée artistique qui s'échappe, ça a l'air presque bon. (si l'on omet l'aspect gluant et gélatineux du tout premier plan)

 

Mais vu sous cet autre angle

P3060148.JPG

On se rend mieux compte du problème.

 

Il va de soi que pour cette photo aucun pain n'a été mal traité, battu ou assommé, il s'agit d'un pain dans son état naturel, au sortir de la machine.

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:07

La semaine dernière, nous sommes allés nous promener.

 

On s'est garés au parking prévu à cet effet:

P2250040.jpg

Je n'avais ni la jupe ni le mari à chapeau, mais personne ne nous a fait de réflexion, faut dire aussi qu'il y avait personne.

 

De toutes façons les promenades sont courtes, je me demande pourquoi...

P2250059.jpg

Ah, oui, c'est vrai...

 

Peu importe, ce qui compte c'est de prendre l'air, pas grave si on est toujours un peu à coté de la plaque:P2250065.jpg 

 Je dirais même qu'on aime ça, en fait...

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:58

C´est un bébé, il aura 2 ans et 5 mois demain.

Mais il est propre depuis un mois, sans accident ni stress, ne porte plus de couche à la sieste.

 

C´est un bébé, il pleure lorsqu´on le contrarie.

Mais il dit "quoi écrit là" devant un panneau, une boite de céréale, la couverture d´un livre.

 

C´est un bébé, il demande sans arrêt à être porté dans les escaliers.

Mais il joue aux playmobiles, crée des scènes, les fait parler, leur mets des casques, les assoit au volant.

 

C´est un bébé, il dort dans un lit à barreau, en turbulette.

Mais il compte tous ce qui passe, les doigts, les bon hommes, les dinosaures dans les livres, en Allemand jusqu´à 6, en français jusqu´à 10 en sautant le 4 et le 5.

 

C´est un bébé il aime sa tétine et accepte mal en ce moment qu´elle soit consignée dans sa chambre.

Mais il sait se défendre et même attaquer, poursuivre et faire hurler son frère en faisant semblant de le mordre, donner des coup de pied, bousculer les grands et même...insulter...(attention les insultes, ça se traite de vieux grand père, de puant, de prout...)

 

C´est un bébé, il le dit d´ailleurs en se lovant dans mes bras.

Mais il dit aussi "moi aussi Garten, moi reste là" chaque matin lorsque nous déposons son frère au Kindergarten.

 

Alors, le mois prochain, nous allons faire un essai au Kindergarten, dans le même groupe qu´Elliot, il sera le plus jeune, il sera aussi le plus jeune enfant admis au Kindergarten depuis...qu´il existe si j´ai bien compris.

 

Je ne sais pas si réellement il s´y plaira, si passée la demi heure de bonheur *enfin, maman m´a laissé* il profitera de sa matinée, l´ayant répété au moins 5 fois à la puéricultrice, je pense qu´elle a bien compris, si ça ne colle pas, si ca ne lui apporte rien, on arrête et on attend septembre.

 

Parce qu´il n´y a pas d´urgence, je n´aurais jamais cru écrire ça il y a 3 ans, mais lui et moi ça marche plutôt bien.

Même s´il y a parfois des matins pot de colle, des matins qui réveillent, des matins qui énervent, je ne suis pas pressée de m´en séparer,

 

De mon bébé...

P2250079.jpg

 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 20:32

Honnêtement, il n'y a qu'à regarder le sol de la cuisine pour se dire que j'aurais bien des choses à faire.

Des choses utiles, je veux dire.

 

Accessoirement, je pourrais aussi réfléchir à mon avenir professionel et faire mes devoirs d'allemand.

 

Ou apprendre à Raphael le 4 et le 5, ce qui lui permettrait de compter jusqu'à 10  avant ses 2 ans et demi.

 

Mais je préfère passer des heures sur ma machine à coudre afin de réaliser la grenouille qui ne sert à rien.

 

La grenouille qui ne sert à rien, est tout droit sortie de mon esprit tordu.

 

Ce n'est pas un tapis (bien que ce fut l'idée de départ), ce n'est pas un doudou, pas un couvre lit, ni même une couverture pour Agrippine.

P2220003.jpg

La grenouille qui ne sert à rien est jolie, surtout lorsqu'elle se prélasse au soleil.

Elle a eu raison d'en profiter parce qu'à présent la grenouille qui ne sert à rien encombre l'armoire, dans l'attente plutôt hypothétique du jour où elle servira à quelque chose.

 

La grenouille qui ne sert à rien est réversible:

P2220008.jpg

Ce qui lui fait une belle jambe...

 

En fait j'ai adoré faire la grenouille qui ne sert à rien, parce qu'elle est exactement comme je l'avais pensée, et qu'en générale, surtout quand je couds sans patron ni modèle, c'est loin d'être le cas...du coup me viennent à l'esprit des camions de pompier qui ne servent à rien, des avions qui ne servent à rien, des éléphants qui ne servent à rien...

 

Évidemment, tant qu'à faire des trucs pour la beauté du geste, y'en a qui préfèrent quand je cuisine...

 

2

 

Évidemment, ça moins de place dans les placards...

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Qu'est-ce qu'on coud
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 20:00

Raphael a un drôlement chouette pull, avec une poche devant, genre kangourou.

De cette poche, il sort un tas de choses imaginaires, qu´il me tend.

"tiens Maman, bonbon"

"rhoooo merci, hum, un bonbon, miam"

*bruit de déglutition très exagérés*

 

Raphael se tourne, montre l´étagère de la cuisine, celle très haute, hors de portée des enfants, même en montant sur le marchepied "tigre".

"moi aussi bonbon Maman, a plait"

 

 Je ne vois pas comment refuser...Il va de soi qu´il ne s´est satisfait du bonbon imaginaire que j´ai fait semblant de prendre dans la boite...

*******************************************

 

Raphael a du mal à prononcer les "k", il joue dans la "papane" (cabane), il met son chapeau de "Popoil" (cowboy) pour courir derrière "Aprimine" (Agrippine).

Pourtant, ce soir, il a voulu que je lise "T´choupi a un chat con" (chaton)...cherchez l´erreur...

*******************************************

Et l'aîné ne vaut guère mieux...

Hier, dans l´herbe, Elliot a trouvé un merveilleux trésor, un bracelet.

Dans un élan de générosité il l´a sorti de sa poche où il l´avait précieusement rangé, pour me l´offrir.

  P2240015.jpg

C´est l´intention qui compte, hein?

N'empêche, qu'il ferait mieux de m'offrir une manucure...ou de m'aider à ranger le linge...je sais...

 

 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 09:45

Ah, oui, c'est vrai le poivron au goûter du matin des enfants ça vous étonne...

moi, en fait, ça fait un peu plus de 7 ans que je fréquente les Allemand en général, un en particulier, alors forcement, je ne m'arrête pas à si peu.

 

C'est vrai que l'Allemagne, pourtant voisine proche de la France ne mange pas exactement la même chose.

En fait, on ne mange pas non plus la même chose à Dunkerque qu'à Nice...

Même si il me semble qu´en Allemagne, il n´y a pas autant de différences entre les régions, je vous rappelle que je ne connais qu´un petit coin de campagne Bavaroise et que c´est de ce coin dont je vous parle.

P2210095

D´après moi la différence alimentaire la plus notable entre la France et l´Allemagne ne tient pas tant à ce qu´il y a dans l´assiette mais plus à la façon de manger ce qu´il y a dans l´assiette.

 

Il n´y a pas en Allemagne de culte du repas comme en France, pas d´entrée, pas de dessert, pas de petit café noir qui fait traîner le repas 20 mn supplémentaires...

 

En Allemagne, on mange vite, consistant, et si l´on veut prendre son temps et discuter on attends le café-kuchen (gateau) à 15h.

Le café-Küchen à 15h n´est pas un rituel de vieilles dames, si vous trainez au self du centre commercial en plein après midi, vous y croiserez quelques costumes cravates plongeant sans complexe leur cuillère dans d´épais et crémeux gâteaux.

P2210111

Du fait que le repas n´est pas considéré comme un rituel, il peut être sauté, mangé sur le pousse, constitué d´un simple Bretzel (pas le gateau apéro, le vrai Bretzel-"pain"), et même pour les enfants.

 

Les yaourts, les fruits, se mangent à toute heure, mais rarement en fin de repas, autant dire que pour pas mal d´enfants, ils ne se mangent jamais.

D´où l´insistance des mamans, puis des Kindergarten à faire avaler aux petits le plus de fruits et légumes crus possibles...

Il n´est pas rare de croiser un bébé de 2 ans, en poussette, tenant dans ses mains "une lunch box" garnie de crudités coupées en lanières, même à 10h du matin.

 

Là, vous faites beurk, je sais je l´ai fait aussi, mais votre piou-piou de 18 mois, il en pense quoi?

Non, parce que, Raphael c´est l´âge qu´il avait lorsqu´il m´a réclamé un jour du poivron que j´étais en train de couper pour son frère, et qu´il a apprécié...à toute heure de la journée...

P2170065-copie-1

Bref, c´est un pays limitrophe mais différent.

Il y a du bon, manger une saucisse grillée à 10h du matin ne me gène pas, sauter mon déjeuner parce qu´aprés ma saucisse de 10h, je n´ai pas faim à midi, non plus, et faire de même avec mes enfants aussi.

On se prend moins la tête avec les horaires des repas, avec la composition des repas, on force moins les enfants, aussi, il me semble.


Maintenant, me priver d´un repas entrée-plat-dessert tout le temps, non, ne pas passer plus de 3/4 d´heure à table le soir de Noël, ça ne le fait pas non plus...tout n´est pas bon à prendre dans la culture alimentaire allemande.

 

Car déjeuner d´une saucisse à 10h est exceptionnel dans ma famille, je ne suis pas apte à juger des conséquences sur la santé des enfants Allemands qui mangent sur le pouce 6 jours par semaine, qui ne partagent qu´un repas par jour avec la famille.

Parce que bien évidemment, passé un certain âge, fini les bâtonnets de crudité, les gamins déjeunent de sandwichs au salami après avoir goûter vers 10h de biscuits et de boissons sucrées...

P2210097

Même si il y a parfois des cantines, les enfants n´allant pas à l´école l´après midi, une minorité d´enfant les fréquentent.

Les plus chanceux mangent avec leur maman qui ne travaille pas, ou leur grand mère qui habite en dessous/ au dessus de chez eux, les moins chanceux (qui pensent être les plus chanceux) mangent au Mc Do, ou avalent un sandwitch fait maison.

Et remercient le laxisme alimentaire de leur parents en allant en cure d´amaigrissement à 14 ans...

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:15

Elever: Verbe (de lever):

1.porter vers le haut, dresser, construire.(...)

2.Porter à un niveau supérieur, augmenter.(...)

3.nourrir, soigner, former. (...)

4.Assurer la formation morale et intellectuelle de, éduquer (...)

 

Petit Larousse, édition....rhooo....1993.

 

Avoir un enfant, l´aimer, le chérir...et l´éduquer...

Parce que c´est bien ça le gros du travail, je vais vous donner un petit coup de main: les trucs et astuces de Maman Mélanie pour bien éduquer son enfant. (aimer et chérir, vous y arriverez sans moi.)

  P2170065.jpg

Pour aider son enfant à bien grandir, il faut l´encourager, l´entrainer, lui donner confiance en soi.

 

Et ne pas regarder les regards moqueurs/ interrogateurs des quelques passants lorsque vous hurlez à votre enfant "punaise, c´est pas possible ça, tu vas arrêter de freiner dans les descentes, bon sang!"

Continuer de les ignorer au retour, lorsque ce même enfant, sur le même vélo, dans la descente devenu montée veut descendre et marcher parce que "c´est vraiment trooooop dur":"pédale, tu vas y arriver, fixe un point au loin et appuis sur ces fichues pédales, tu vas y arriver, tu es le plus fort (et j´ai envie de faire pipi, faudrait pas qu´on traîne trop non plus...)"

 

Lorsqu´après avoir suffisamment encourager son enfant il arrive enfin à un point positif, il faut retenir son "bah quand même" et applaudir, féliciter, lui donner le goût de la réussite.

"bravo, bravo mon coeur, tu as trouvé Charly!" même si c´est la couverture du livre ("cherchez Charly") que Raphael montre triomphalement.

 

Évidemment, pour parvenir à une telle réussite, on ne s´est pas contenté d´encourager, on a appris et formé, on a montré, avec (beaucoup) patience, les bons gestes.

"et tu baisses le pantalon vers le bas , avec les pouces dans l´élastique, mais oui mon Poussin, comme ça."

Comme ça mais en plus vite....trop tard....

  P2170054

Justement, et l´échec, comment gérer l´échec...

 

Ne pas le souligner, c´est un évènement normal du cycle d´apprentissage.

On ne dit pas:"punaise Elliot ca fait 15 fois que je t´explique que la carte "changer de couleur" au Uno, tu ne la sort pas pour demander du rouge lorsque c´est déjà du rouge sur la table...t´es bouché ou quoi?"

 

On dit plutot :"soit attentif poussin, tu ne dois utiliser le jocker que lorsque tu n´as pas d´autre carte possible, je te l´ai déjà expliqué, tout à l´heure, à plusieurs reprise, et au cours de nos 20 précédentes parties"

 

De même, on ne gronde pas la maladresse, lorsque l´enfant échappe un poivron dans l´escalier et qu´il explose sur le palier de la voisine, on n´hurle pas "mais tu ne peux pas faire attention, tu as les mains en peau de c** ou quoi"

 

Non, on prend ses responsabilités d'adulte, et on évalue la tache que l´on a confié à l´enfant, peut être est elle trop élevée par rapport à son âge.

Et après avoir nettoyer les cochonneries dans la joie, la bonne humeur et l´urgence puisque c´est l´heure de partir au Kindergarten, on place soi même un autre poivron dans le sac.

(le lundi les enfants emmènent 2 fruits ou légumes au Kindergartent pour le gouter du matin)

 

C´était, les bons conseils de Maman Mélanie, pour vous servir, en direct de Döringstadt, la semaine prochaine, je vous apprendrai à garder des enfants propres et présentables sans user de violence.

 


 


 

 

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 22:10

Y´a des trucs pénibles quand on habite en Allemagne...

 

Ce temps qu´il fait, cette langue bizarre que les gens parlent.

 

Ces produits qui nous manquent, c´te galère pour trouver de l´eau de javel...

 

Ce Kindergarten, sans cantoch´, que les 2 jours où Elliot est Mittagskind (enfant du midi, qu´il y déjeune quoi) je dois lui préparer une gamelle....

 

Ces appart à louer sans cuisine (pas d´évier, hein! que dalle), ousque les chats ne sont pas les bienvenus, en plus...

 

Mais heureusement, en Allemagne y´a des trucs sympa, aussi.

 

Genre, si tout d´un coup le dimanche on s´ennuie et que l´envie nous prend d´aller écouter de la musique à donf´avec des vêtements étranges, et ben, on peut.

 

DPP_0003-copie-1.JPG

 

et on n´a pas l´air bête...enfin pas trop...

DPP_0008.JPG

Après, on n´est pas obligés d´apprécier, évidement...

 

Kinderfasching (carnaval des enfants), dimanche dernier, avec Cyril, Dani, Léonie et leur bon appareil photo.

Repost 0
Published by Mélanie H
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 16:12

Argggg, amie lectrice, je te reconnais bien là.

 

Je mets 4 photos sur mon avant dernier article, 2 superbes créations artistiques, que la marionnette de dinosaure (?) (lézard?, crocodile?) je l´ai entièrement pensée toute seule et fabriquée de mes mains.(la grenouille vient de )

Que les bestioles vertes, je te les ai sorties sur le balcon, posée dans mes plantes, sur la maison d´oiseau, tout ça pour qu´elles soient jolies et photogéniques (et que le vert, déjà criard, ne t´agresse pas trop l´oeil sous l´effet du flash)

et que toi, amie lectrice, tout ce que tu notes, c´est que je m´enfile des macaron en tapant mes articles de blog.

 

Bon.

 

En fait tu n´as pas tord, amie lectrice, d´autant que les macarons, les mômes ils n´aiment pas ça.

 

 Tu me demandes même ma recette, amie lectrice et paresseuse, tu ne veux pas que je t´en envoie par la poste des macarons, amie lectrice qui vient du pays où des macarons tu en trouves dans toutes les boulangeries, amie lectrice française et chanceuse?

 

Des recettes de macarons, c´est affolant tellement y´en a plein le net, je sais ca fait 15 jours que je lis "macaron" sitôt l´ordi allumé (y´a les pages brioches qui font la tronche, je ne les regardes plus).

 

Donc, amie lectrice et méfiante, tu te dis que si une femme, comme toi, qui n´a pas son bac +5 en étude culinaire,

qui comme toi n´a dans sa cuisine, qu´un batteur de 10 ans d´age et de moins de 15 euros,

une femme normale, pour qui Maryse est la voisine de sa mère et pas un instrument en plastique destiné à macaronner du blanc d´oeuf.

Bref si cette femme te donnait sa recette, comme elle l´a fait avec sa somptueuse brioche, ben, ça serait drôlement chouette...

 

Désolée amie lectrice, je vais te décevoir.

Depuis ces jolis macarons framboise et chocolat, j´ai perdu le fluide, je n´y arrive plus.

Mes macarons sont creux, cassant, se fendent à la cuisson, voir même se mettent à ressembler à de vagues sablés.

 

"Amies lectrices ne partez pas, dites moi dites moi qu´il ne faut pas, ce soir je repars au combat"

Car non, je ne me laisserais pas privée de macaron par 3 fichus blancs en neige, quelques grammes de poudre d´amande à la c** et une pincée de sucre glace qui pue.

 

J´aime les macarons, je ne peux pas en acheter à la boulangerie du coin, et pas parcequ´elle est fermée 5 jours sur 7, et, je mangerai des macarons.

Pis comme tu es mon amie, lectrice, je te donnerai la recette.

 

En attendant, je mange ca, pour me consoler.

bouffe.jpg

Et oui, c'est moi qui l'ai fait

*très fière*

(recette ici)

 

Et, il va de soi que quand je mange un yaourt allégé, je ne le prends pas en photo, mais ça m'arrive aussi.

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article