Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mère et fils
  • Mère et fils
  • : Les aventures des poussins, racontées par leur presque poule de mère
  • Contact

C'est l'histoire, d'une poule au foyer, de deux poussins, de saucisses, d'Allemagne, de cuisine, de couture, de bilinguisme, de dentiste canon, de chat, de bretzel...en général, c'est une histoire drôle...

Recherche

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 19:49

Pour accompagner la mousse au chocolat de Madame H, je vous propose une petite (ou pas) part de Broyé.

 

Enfin un morceau de Broyé car le Broyé se rompt plus qu'il ne se coupe.

 

Le Broyé du Poitou, comme son nom l'indique, vient du Poitou, et lorsque l'on a comme moi du sang Poitevin, c'est une tradition familiale.

 

Je le revois, dans la cuisine jaune de ma grand mère, sur la toile cirée rouge, celle avec des têtes de chevaux, avec tout autour des cousins, des cousines, des tontons des tatas...

 

Je le revois posé près de la mousse au chocolat, chaque année autour du 12 décembre, dans la salle à manger de notre appartement de région parisienne.

 

C'est un souvenir d'enfance que j'avais un peu oublié, parce que ce n'est pas mon gâteau préféré, mais qui resurgit depuis qu'il est devenu celui de Raphael.

 

Raphael l'appelle le gâteau "tata Ginette" parce qu'en juin ma tata Ginette en a apporté lorsque nous nous sommes retrouvés en Bretagne.

Raphael, à ma plus grande surprise, en a dévoré la moitié sur la route qui nous ramenait en Allemagne, délaissant pour une fois les biscottes.

DSCN5720.jpg

J'ai donc fait un Broyé la semaine dernière, puisque notre petit malade avait, en plus de pas mal de température, perdu l'appétit.

 

Ma grand mère va se retourner dans sa tombe et ma mère me renier, j'ai ajouté des pépites de chocolat à la recette traditionnelle, et ma foi, puisque c'est moi qui l'ai intégralement mangé, c'était plutôt pas mal.

je me demande même si je ne vais pas ajouter de la noix de coco la prochaine fois, histoire de varier les plaisirs.

 

Parce qu'en plus, le broyé ce n'est pas compliqué:

 

On mélange:

 

200g de farine

100g de beurre ramolli

100g de sucre.

 

on mouille avec 1 ou 2 cuillère d'eau (ou une d'eau de vie, une d'eau)

 

On étale au rouleau pour un moule à tarte, on dore au jaune d'oeuf, on "dessine" les traditionnelles lignes à la fourchette et on enfourne à 160° pour 15.20 mn.

 DSCN5723.jpg

Des recettes de cuisine, il se pourrait que vous en ayez encore, un peu plus régulièrement, accompagnée de leur petite histoire, car j'ai décidé de me faire un petit album photo-livre de cuisine personnel.

Dans l'album annuel de 2012, j'ai ajouté quelques articles copiés-collés de mon blog pour accompagner mes photos de famille, je trouve le résultat bien sympathique.

J'ai l'intention de m'éditer mon petit livre de cuisine perso, alors priez gentes dames, il se pourrait même qu'un jour de grand courage je vous livre ma formule magique à macarons...

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie H - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article

commentaires

Claudie 03/02/2013 19:54


Un broyé bien (trop) doré et une tôle d'époque, c'est par là :


http://cuisinemaisoncuisinecouleur.blogspot.fr/2013/02/broye-du-poitou.html





 

Claudie 02/02/2013 23:00


Ton idée de chocolat est géniale ! Je vais essayer !


Moi non plus, le broyé, ce n'était pas mon truc ! Sans aimer ce que je considérais comme un étouffe-chrétien, j'en ai fait pour mon beau-père quand il me réclamait une spécialité de mon Poitou
natal ; il adorait ce gâteau "très riche" comme il disait, plein de sucre et de beurre (peut-être qu'à l'huile d'olive...ma foi !!!) ! Puis il y a eu la cousinade de 2010 où j'ai goûté un broyé
bien doré et très croustillant, un régal ! Depuis, j'en fais assez souvent, avec la recette de la marraine de Maman (un peu différente de la tienne) et je dois dire qu'avec cette recette, je fais
un tabac ici : tout le monde en raffole ! 


L'odeur du broyé me fait revenir moi aussi dans la cuisine jaune où l'on sert le café (filtré dans une chaussette avec quelques grains de chicorée) accompagné de morceaux de gâteau sablé sortis
d'une boîte en fer (toujours "serrée" au même endroit : dans le buffet, derrière la porte vitrée, au-dessus de celle en bois où se trouvent les pastilles Rennie de Mamie !)


Je le fais toujours dans une ancienne tôle à tarte de Mamie (un qui rouille !), il est encore meilleur !


Bises de la Côte d'Azur, miss-cordon-bleu-aux-doigts-d'or ! Tu m'a donné envie de faire un blog avec toutes mes photos de petits plats ! (et c'est fait !)

Mélanie H 04/02/2013 17:21



Oh dis, la deuxième de la famille à qui j'ai donné envie d'ouvrir un blog, waou!


 


j'ai un peu du mal à le consulter, sur mon net book ca ne veut pas (mais vu l'état de la bête il n'y a pas de quoi s'inquièter, mais là du gros pc, ca rame...)



Ljubi 29/01/2013 23:16


Le Broyé ne se broierait-il pas plutôt qu'il ne se rompt? Le Broyé n'est-il en fait qu'un gigantesque biscuit? Le Broyé n'a-t-il pas été invité dans l'unique but de ruiner le régime de tes
lectrices? En voilà des questions... Encore une: le Broyé apparaîtra-t-il dans ton livre de pâtisseries que préfacera Gaston Lenôtre en personne (à moins qu'il ne soit mort)? Voilà. C'est tout.
Ah non! Pourquoi ton Broyé n'a-t-il pas plu à Raphaël? Voilà. Cette fois, c'est tout.

Mélanie H 30/01/2013 08:45



à 40° il ne mange rien...je crois que mon Broyé n'est pas responsable.


Enfin j'espère!



marie et nina 29/01/2013 21:29


je ne connaissais pas du tout mais mmm il m'a l'air bien bon ton broyé  !!!!


 


je ne sais pas toi mais moi j'adore çà quand je me rend compte que j'ai transmis à Nina certaines choses que j'appreciais etant petite , que ce soit culinaire ou autre !!

Mamy Fanfan 29/01/2013 14:20


Pour répondre à Marij, on peut le faire effectivement au beurre salé, mais c'est encore meilleur, quand il y a des cristaux de sel dans le beurre..... Bon appétit !